Interne - PAA Activités et Projets


Activités & Projets

  • Le comité de pilotage du point d’appui.
  • L’état des lieux.
  • Les formations.
  • Les partenariats
  • Les projets

1. Le comité de pilotage du point d’appui.

Dès le début du projet, un comité de pilotage a été créé dans le but de créer un dispositif assurant une réflexion commune, un cadre éthique, un discours cohérent et l’efficacité des actions menées par le Point d’appui aux écoles. Ce comité de pilotage est composé de différents partenaires : le Service de médiation scolaire en Wallonie, des CPMS Libre, des CPMS Communauté Française, le SPSE provincial, le SAJ, l’AMO l’Etincelle, l’AMO Mic’Ados, l’AMO Chlorophylle, le CAL Luxembourg, ODAS Coordination, ESPAS, le SAP Aubange, Service Plan Stratégique de Sécurité et de Prévention de Marche, Mithridate, la Fondation contre le cancer, le CAPPA, le FARES.


Des concertations du comité de pilotage sont organisées tous les mois et demi au palais abbatial de Saint-Hubert. Elles permettent, tout en respectant les spécificités de chacun des acteurs de prévention, de trouver des solutions en commun pour améliorer les conditions d’intervention en milieu scolaire et d’échanger les bonnes pratiques entre acteurs scolaires et acteurs spécialisés. Afin d’optimaliser le travail de prévention, nous avons par exemple étendu notre intervention au public des 5ème et 6ème primaires.

Dans un premier temps, le comité de pilotage du Point d’Appui avait réalisé une charte d’engagement commune créant un cadre éthique autour de toutes ses futures actions. Depuis, ce comité a établit une méthodologie de réponse à la demande afin que chacun des partenaires et des acteurs potentiels de terrain puissent se concerter et collaborer en fonction de ses missions et des limites de son territoire géographique.

Les partenaires du point d’appui participent activement à la réalisation des missions : état des lieux, la diffusion de l’information et le renforcement de réseau. Notamment, le colloque « prévention des assuétudes en milieu scolaire » a été mis sur pied avec l’aide des membres de ce comité de pilotage.

2. L’état des lieux

Dans un premier temps, la récolte des besoins a été entamée, d’une part, par l’intermédiaire des partenaires du point d’appui lors des différentes concertations et, d’autre part, lors du colloque qui comportait quatre ateliers de réflexion. Ces derniers ont permis de mettre en évidence les besoins de :
o cohérence et collaboration (actions concertées entre les différents acteurs concernés),
o plus de moyens et de personnes sur le terrain,
o temps d’échange et de concertation entre professeurs et entre les élèves et les professeurs,
o décloisonner école et prévention,
o ouvrir la porte à l’écoute, de parler de liberté, de consommation et de plaisir,
o remettre la place à l’erreur dans l’apprentissage,
o intégrer les parents dans la réflexion ? (soutien à la parentalité)

Dans un second temps, depuis octobre 2008, les partenaires ont commencé à rencontrer les écoles dans le cadre de leurs activités. En effet, il nous paraît important d’informer et d’entrer en contact avec les directeurs, directrices, enseignants, éducateurs, etc. sur les différentes ressources qui existent dans le domaine de la prévention des assuétudes. De cette manière, un état des lieux plus approfondi école par école à l’aide d’un guide d’entretien nous permettra de mieux adapter l’offre de service aux besoins des écoles.

Les objectifs de ces rencontres sont de :

  • Présenter le projet point d’appui ;
  • Faire un retour du colloque « prévention des assuétudes en milieu scolaire » et leur proposer les actes de ce colloque ;
  • dentifier la ou les personnes « référentes » ainsi que les autres personnes qui seraient susceptibles d’entrer dans un projet ;
  • Récolter les besoins sur le thème des assuétudes à partir d’une discussion sur les besoins récoltés lors du colloque ;
  • Distribuer le répertoire accompagné d’une lettre qui insiste sur l’approche globale du projet ainsi que sur les stratégies de promotion de la santé.
  • Proposer une présentation du point d’appui au conseil de participation de l’école composé notamment de parents, d’enseignants et d’élèves.

Vous pouvez nous faire part de vos besoins, réflexion, expérience en rapport aux domaine des assuétudes par mail :

l.polome@province.luxembourg.be

3. Le développement des compétences

Le projet point d’appui développe également différentes activités pour donner l’occasion aux acteurs de terrain d’étendre leur champs de compétences ou d’élargir leur gamme de ressources (outils, etc.).

 

  • Semaine portes ouvertes du centre de documentation

Durant cette semaine, des outils sont présentés sur différentes thématiques. La prochaine semaine portes-ouvertes aura lieu du 5 au 9 octobre au centre de documentation à Neufchâteau. Vous pourrez y découvrir beaucoup de ressources pour vos projets.

  • Formation

La formation à l’utilisation de l’outil « Mille facettes » a été dispensée par Stéphanie Oth du service ODAS Coordination les 7 et 9 octobre 2008 durant la semaine porte ouverte du centre de documentation. Dix personnes ont participé à cette formation.

Dernièrement, nous avons investi dans l’achat de l’outil Kottabos de l’ANPAA 59. Formées par le CLPS Huy Waremme, nous formons les acteurs de terrain de la province de Luxembourg à pouvoir utiliser cet outil et former à leur tour de manière à ce que cet outil puisse être largement dans le milieu scolaire. Une 1ère formation a été  et organisée  pour 12 personnes les 8, 13 et 15 mai 2009.
Une deuxième est prévue les 10, 17 et 20 novembre 2009.

  • Ateliers-outils

Tous les deux mois, sur le temps de midi, l’atelier-outil propose de découvrir un outil pédagogique. Les Ateliers-outils permettre de comprendre l’outil et sa démarche pédagogique, de se l’approprier et d’envisager le contexte dans le lequel il sera utiliser. Différents ateliers ont été réalisés sur le thème des assuétudes.

4. Les partenariats

A côté du partenariat qui rassemble les partenaires qui forment le comité de pilotage, le point d’appui est partenaires de différentes institutions ou services pour un projet particulier, un événement ou autre.
Par exemple, pour le projet « ma vision du tabac » avec le FARES.

5. Les projets

Le point d’appui peut donc vous apporter une aide dans l’élaboration de projet au sein de l’école. Pour cela, nous pouvons non seulement informer sur les ressources disponibles mais aussi conseiller, orienter, accompagner.

Comme les Points d’appui Assuétudes ont été confiés aux CLPS, ces derniers peuvent assurer ce qu’ils offrent déjà pour tout projet de promotion de la santé : un accompagnement du projet. A savoir : aider à préciser la demande ou les objectifs, à repérer les ressources et les partenaires, à se partager le travail et à le coordonner, à sélectionner outils et méthodes, etc.

Qui contacter ?

CLPS Lux
Lydia Polomé
Rue de la Station 49
6900 Marloie
Tél : 084/31 05 04
Fax : 084/31 18 38
E-mail : l.polome@province.luxembourg.be ou clps.lux@skynet.be

 

Retour