Interne - PAA présentation du projet

POURQUOI DES POINTS D’APPUI ASSUETUDES ?

De nombreuses études montrent que la consommation de produits, tant licites qu’illicites, est en augmentation chez une partie des jeunes de 10 à 18 ans. Les facteurs qui favorisent cette consommation sont multiples : crise de l’adolescence, jeu avec les limites, goût du défi, quête d’identité, recherche du plaisir, difficultés scolaires, familiales, sociales…

Lieu de vie et de socialisation, l’école doit jouer un rôle dans la prévention des consommations et des dépendances. Mais en cohérence avec sa mission propre, qui est d’ordre éducatif ; en outre, des partenariats, des ressources, des outils lui sont nécessaires pour cela. C’est en ce sens que la Communauté française a décidé la création de Points d’appui assuétudes, dont les missions sont les suivantes :
• réaliser un inventaire des ressources et des besoins en la matière ;
• diffuser l’information sur les ressources, les services et les moyens disponibles ;
• favoriser la création ou le renforcement de réseaux, de partenariats.

Les Points d’appui Assuétudes ont été confiés aux Centres locaux de promotion de la santé (CLPS) : en effet, les CLPS assurent déjà, depuis 1998, des missions de concertation locale, d’orientation, de recueil d’information et d’aide aux projets locaux de promotion de la santé sur l’ensemble de la Communauté française.

ORIGINE

EN MATIERE DE PREVENTION DES  ASSUETUDES


Dans un premier temps, les Points d’appui prennent contact avec les écoles pour mieux connaître les problèmes auxquels les directions, enseignants, éducateurs sont confrontés, les questions qu’ils se posent, les besoins qu’ils ont identifiés. Mais aussi les initiatives qu’ils ont déjà prises ou dont ils ont connaissance, les actions, les projets qui ont bien (ou moins bien) fonctionné. Et les collaborations qui se sont peut-être déjà construites.

Parallèlement, les Points d’appui font l’inventaire des services et des ressources disponibles : structures spécialisées (prévention et prise en charge) actives dans la zone couverte par le CLPS, programmes de formation proposés dans cette même zone, actions menées par les associations (spécialisées ou plus généralistes) et par les équipes PSE et PMS, outils pédagogiques adéquats au milieu scolaire.

Cet inventaire, qui se fera en impliquant tous les acteurs concernés, constitue la base des deux autres missions des Points d’appui.

INFORMER SUR LES RESSOURCES, LES SERVICES, LES MOYENS DISPONIBLES


Il peut s’agir de services, de formations, de méthodes, de techniques d’animation, de supports d’information ou de sensibilisation, etc. Mais aussi d’initiatives, de projets déjà menés et dont l’évaluation peut susciter d’autres initiatives, d’autres projets.
Pour diffuser cette information, les Points d’appui Assuétudes peuvent notamment :

• organiser des séances d’information ou des rencontres entre acteurs du terrain scolaire ;
• réaliser des supports tels que répertoires, CDR, DVD… ;
• créer un site Internet.

Les Points d’appui peuvent non seulement informer sur les ressources disponibles mais aussi conseiller, orienter, accompagner (voir plus loin).

FAVORISER LES PARTENARIATS POUR AGIR ENSEMBLE EN PREVENTION


Les Points d’appui ne sont pas là pour se superposer aux initiatives, projets, partenariats qui existent déjà ! Au contraire, ils se veulent des traits d’union entre les écoles, les centres PMS et services PSE et les intervenants plus extérieurs au terrain scolaire.

Les Points d’appui reconnaissent et valorisent les collaborations existantes. Ils en favorisent (ou en suscitent) d’autres là où elles peuvent naître.

Ces partenariats, ces réseaux visent à mener une réflexion collective, à forger ensemble des actions cohérentes et complémentaires et à échanger sur base des pratiques et de l’expérience de chacun.

Enfin, comme les Points d’appui Assuétudes ont été confiés aux CLPS, ces derniers peuvent assurer ce qu’ils offrent déjà pour tout projet de promotion de la santé : un accompagnement du projet. A savoir : aider à préciser la demande ou les objectifs, à repérer les ressources et les partenaires, à se partager le travail et à le coordonner, à sélectionner outils et méthodes, etc.

A QUI S’ADRESSE LE POINT D’APPUI ASSUETUDES ?

Aux directions, enseignants, éducateurs, médiateurs des établissements d’enseignement secondaire… Ainsi qu’à leurs partenaires effectifs ou potentiels, c’est-à-dire principalement :

• les centres PMS et les services PSE ;
• les associations actives dans les champs de la santé, de l’aide aux personnes, de l’aide à la jeunesse (maisons médicales, services de santé mentale, centres de planning familial, services AMO...) ;
• les organismes spécialisés en matière d’assuétudes (que ce soit pour la prévention, la promotion de la santé ou la prise en charge).


Qui contacter ?
CLPS Lux
Séverine Verscheure
Rue de Luxembourg 15B
6900 Marche-en-Famenne
Tél : 084/31 05 04
E-mail : s.verscheure@province.luxembourg.be ou clps.lux@skynet.be

Retour